2004

Reprise du Toit de la Grande Arche de la Défense, propriété du ministère de l’équipement :

Le Toit de la Grande Arche de la Défense visitez le site

 

En octobre 2004, Stéphane Cherki a été alertée par les élus de son Comité d’Entreprise précisant qu’il y avait une société en difficulté à moins d’un kilomètre du siège de Tir Groupé, avec 37 emplois en péril.

Gestionnaire des espaces du Toit de la Grande Arche, la Société d’Exploitation du Toit de la Grande Arche n’a pas réussi à surmonter l’ensemble des difficultés structurelles.
La situation juridique est précaire. Le propriétaire, le Ministère de l’Equipement a concédé l’exploitation à une Fondation, (en instance de liquidation judiciaire depuis 2001), qui l’a elle-même concédée à la société d’exploitation du Toit de la Grande Arche.

Le Toit est dans un état général délabré : une vue sur Paris dans un univers carcéral, les marches du belvédère descellées, des décharges sauvages, des espaces insalubres, des équipements techniques et des ascenseurs (unique accès) non entretenus, des patios et un héliport interdit pour raison de sécurité, les sanitaires correspondent à ceux d’un gymnase des années 70.  Les expositions de qualités médiocres, sont souvent non visibles, du fait d’une mauvaise gestion des espaces (évènements simultanés, stockage du matériel - …).

Le restaurant laisse dégager une odeur de cuisine nauséabonde, incompatible avec l’espace culturelle à proximité et offre une cuisine surgelée, entraînant une mauvaise réputation et une rare fréquentation. La commercialisation générale atteint un point bas en 2004 (exemple 185 000 visiteurs en 2004 contre 350 000, 3 ans auparavant).

L’ensemble de la société est tourné vers des valeurs de sécurité, au détriment de l’esprit de service. Les relations sont tendues ou inexistantes avec les partenaires indispensables au développement du monument, à commencer par le propriétaire le Ministère de l’Equipement. La communication est inexistante.

Malgré une situation peu encourageante, Stéphane Cherki a présenté un projet de reprise incluant les risques juridiques, financiers, sociaux et commerciaux. Son projet de développement s’est axé sur la poursuite des valeurs sociales, proches de celles de la Fondation l’Arche de la Fraternité, tout en poursuivant le développement du tourisme et de l’évènementiel. Bien évidemment, le projet a intégré la sauvegarde de l’ensemble des 37 emplois. Il a été financé en partie par Stéphane Cherki, Francis Bouvier (gestionnaire du Toit de la Grande Arche) et TIR GROUPE.
Les société Montparnasse 56 et Régie Services ont présenté également un projet au Tribunal de Commerce de Nanterre.

Le 28 octobre 2004, le Tribunal a confié la gestion des espaces du Toit de la Grande Arche à Stéphane Cherki et son équipe, à laquelle s’est substituée la SAS le Toit de la Grande Arche à effet du 1° novembre 2004.

Contacts :
LE TOIT DE LA GRANDE ARCHE
1, parvis de la Défense - Paroi Nord - 35ème étage
92044 Paris La Défense cedex
Tél : 01 49 07 27 27
http://www.grandearche.com/

Articles de Presse

  Le Parisien 2004 >> Voir l'article

Mentions Légales